Accueil

Présentation
Bio
Râbi'a al-Adawiyya
Le samâ' ou audition spirituelle
La poésie soufie
La qassida
Le soufisme
Sidi Hamza, un saint vivant

Discographie
Isma' (nouvel album!)
Fleurs du Sirr

Concerts
Concerts à venir
Historique

Nous contacter

My Space
Liens

    Pour deux albums achetés, l'album "Niyya" de l'ensemble Jilani offert.








La poésie soufie, langage du cœur

Afin d’exprimer la flamme entre le disciple qui aspire à l’amour spirituel et le Bien-Aimé, c’est-à dire la divinité sous son aspect de miséricorde, les soufis privilégient la poésie, autant pour sa dimension symbolique et allusive que pour son rythme et sa musicalité. La poésie est aussi pour les soufis un moyen d’éducation spirituelle. Au-delà de l’élan amoureux, les grands thèmes de cette poésie vont évoquer la tristesse de la séparation ou les joies de la proximité, les défauts de l’âme égotique ou la subtilité de la connaissance spirituelle, la manière de frapper à la porte divine ou le bel-agir envers autrui. Autant de thèmes qui vont faire de cette poésie un véritable trésor dont chaque vers nous rappelle que la connaissance spirituelle et la réalité divine se trouvent au-delà des mots.

Cette poésie est inspirée car elle provient de l’écriture souvent spontanée d’hommes et de femmes dont le cœur est imprégné par leur quête d’absolu. La plupart des poèmes ont jailli — et jaillissent encore aujourd’hui, lors d’états spirituels particuliers qui donnent accès au dévoilement des apparences extérieures souvent trompeuses.

Seule la poésie parvient à exprimer ce que vit le soufi en présence d’un Au-delà dont certaines effluves peuvent être goûtées ici bas. La poésie soufie est une véritable expression symbolique, allégorique d’une modalité relationnelle que peut entretenir tout homme ou toute femme avec le divin.