Accueil

Présentation
Bio
Râbi'a al-Adawiyya
Le samâ' ou audition spirituelle
La poésie soufie
La qassida
Le soufisme
Sidi Hamza, un saint vivant

Discographie
Isma' (nouvel album!)
Fleurs du Sirr

Concerts
Concerts à venir
Historique

Nous contacter

My Space
Liens

    Pour deux albums achetés, l'album "Niyya" de l'ensemble Jilani offert.








Le samâ' ou audition spirituelle

À l’origine était le Verbe et la première chose que perçurent les créatures fut une expression du Verbe. Cette perception de la Parole originelle s’appelle en langage soufi le samâa, c'est-à-dire l’audition ou l’écoute spirituelle.

Le samâa correspond à l’état spirituel de celui pour qui devient audible la musique céleste, celle du son primordial et absolu : le Verbe divin. En tant qu’appel du Divin et rappel de Lui, le samâa est ainsi participation à la louange de toute la création envers son Créateur. Par la pratique du samâa, il devient possible de goûter du plus profond de son être à l’harmonie des louanges universelles.

Lors du samâa, l’unité des voix est certes nécessaire, mais en fait, la voix et le son ne sont que des supports à l’unité des cœurs. C’est véritablement le cœur de chacun qui doit être à l’écoute, en éveil et, d’une certaine façon, prêt à recevoir des vérités qui le dépassent. Le samâa pénètre l’âme et, par sa fluidité naturelle, il vient lui rappeler sa véritable origine. Il devient alors pour notre intériorité une subsistance qui va la faire mûrir et lui révéler ainsi les secrets et la proximité de l’amour divin.

« Nous avons tous entendu cette mélodie au Paradis » affirment les soufis, en faisant allusion au périple des âmes avant leur incarnation sur terre. C’est pourquoi le samâa a le pouvoir de toucher les âmes, là où les discours sont impuissants à le faire, et il a la faculté de les aider à entrer dans cet espace d’amour et de paix auquel convie le message divin.